La Super Lune du 14 novembre 2016

Interpellé par un bon nombre de personnes ces derniers jours au sujet de cette Super Lune, je me suis douté que l'information allait déjà bon train et dans tous les sens dans les médias.

Une recherche sur la toile me confirma immédiatement les dégâts déjà occasionnés dans les esprits.


Complètement critique, cet article passera simplement en revue les énormités à ne pas prendre pour argent comptant.

bloodmoonhdrmoon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La super lune trop bien alignée lors de l'éclipse de 2015. La première est une pose de 20 sec, la deuxième un assemblage "HDR manuel" de 7 prises. Ces deux photos sont prises à quelques minutes d'intervalle, seul le cadrage est différent. En aucun cas, le rapport de grosseur ne correspond à la réalité du diamètre apparent résultant des écarts de distances nous séparant. Pourtant je sens déjà vos esprits s'égarer.

 

La Super Lune vite fait

Il faut réunir deux conditions:

La trajectoire de la Lune autour de la Terre est un peu ovale et décentrée. Régulièrement, à chaque tour, elle se retrouve au plus près de nous (Périgée). Ce passage ci est à 356 536 km.

L'alignement  dans l'ordre, du Soleil, de la Terre, puis de la lune produisant le phénomène observé de pleine Lune.

 

Au passage, pour démystifier ces ordres de grandeur, l'apogée (de cette révolution) , qui est à l'inverse la distance la plus éloignée de la Lune par rapport à la Terre est de 406 667 km.

L'écart de distance maximal n'est que de ~ 50 000 km..

 

 

Quelques citations glanées sur la toile:

Quelques échantillons croustillants:

"Un spectacle somptueux"
"... la plus grande «super lune» du 21e siècle"
"le spectacle s'annonce grandiose"
"la Lune va paraître plus grande et plus brillante qu'elle ne l'a jamais été ..."
"c'est le genre de chose que l'on ne voit qu'une fois dans sa vie"
"L'extra Super Lune"
"Une méga «super-Lune» attendue par la Nasa ce 14 novembre"
"A ce niveau de conscience vibratoire d'une Pleine lune « Super Lune » qui réactive le Premier quartier du cycle Uranus/Pluton, par Mars en ..."
"La Nasa annonce une "super-Lune" pour le 14 novembre"

Nous n'avons pas besoin de la NASA pour prévoir ce genre d' événements.
 

 

La copie va bon train:

Les chiffres, les explications, parfois erronés sont copiés, recopiés de site en site et se répandent tel une pandémie virale.


Chacun évidemment se délectant à rajouter quelques détails ou conséquences, si possible extraordinaires ou désastreuses pour attirer le lecteur. Le plagia étant bien sur proscrit, les explications se déforment par formules et tournures à chaque réécriture.

 

Plus grosse et plus brillante:

Certes, oui notre satellite sera un peu plus lumineux et occupera une plus grande place dans le ciel puisque la distance nous séparant sea réduite.

Mais le mois prochain, l' événement se répétera à nouveau. Ce cycle saisonnier de fin d'année se reproduit plusieurs fois par an.


Rien d' exceptionnel ce soir la, une belle lune, pleine, imposante et, pleins phares. Sa distance est juste un peu plus proche que les autres passages.

Le rapport de taille avec d'autres Super Lunes étant imperceptible sans repères métriques ou références photographiques. Le conditionnement de votre esprit pouvant, lui, la trouver énoooorme ce soir là..

 


Un evenement exceptionnel:

L'évenement du 21eme siècle, le seul, le vrai, le grand... Oui, moi aussi je suis tout émoustillé..
En fait pas tant que ça. Je n'avais même pas prévu de sortie photo pour cette occasion jusqu'à ce que notre club astro organise une soirée publique.

La lune sera au plus près de la terre. C'est exceptionnel !
Cette configuration revient à chaque révolution de la Lune autour de la Terre, soit tous les 27 j 7 h 43 min.

A ne pas confondre avec une révolution synodique qui est de 29 j 12 h 44 min. Cette vue très géocentrique est pourtant confortable puisque elle correspond au cycle répétitif de lunaison vu de chez nous. La terre tourne aussi autour du Soleil et l'alignement pour retrouver une pleine Lune est un peu plus long.


Ce sera l'occasion de faire quelques photos pour illustrer ce billet.
 

 

Visibilité dans la pollution lumineuse:

Ne voir qu'une dizaine d'étoiles dans le ciel nocturne en ville au lieu des 2000 à 3000 visibles (à l'oeil nu) dans de bonnes conditions est effectivement une des conséquences de l'éclairage urbain dévastateur.
Mais de là à louper une pleine lune... Même si vous étiez au centre d'un stade avec les projecteurs en service, elle serait tout de même observable.
 

 

Observation aux instruments:

Tous les encouragements sont la pour vous inciter à la regarder aux jumelles ou au télescope. C'est évident, tout le monde a un téléscope chez soi.
La Lune est le premier objet que l'on observe dès lors qu'on possède une petite lunette, leurs possesseurs savent qu'une pleine Lune produit une luminosité insoutenable pour la rétine tellement la lumières y est amplifiée. A moins d'utiliser un occulaire pour un fort grossissement, qui va vous projeter seulement une portion de la Lune et atténuer la luminosité, il est utile de prévoir un système de filtrage.
Ce n'est pas le Soleil, il n'y a pas de rayons nocifs pour l'oeil, on peut donc utiliser un filtre neutre ou se fabriquer un quelconque filtre opacifiant, certains caches permettent de réduire le diamètre d'entrée du tube.
 

 

Raz de marées, tremblements de terre:

Encore une fin du monde. Profitez en, il y a de la place pour tout le monde.
Évidement, certains sites annoncent par la même occasion un grand désastre humanitaire.

 

Plus grosse à l'horizon:

Encore loupé, il ne s'agit que d'une illusion d'optique engendrée par le décor.

Notre cerveau nous joue des tours avec les perspectives et les éléments connus du premier plan.
 


Distance réelle:

La distance au périgée, c'est à dire quand elle est au plus près de la Terre, sera de 356 536 km
Cette distance est calculée un peu à la manière de nos cartes routières, calculant les distances de mairie en mairie comme point de référence.
Cette distance est mesurée du centre de la Lune au centre de la Terre.
Supposant tout d'abord que la terre n'est pas plate, même si certains en sont persuadés encore de nos jours et ne se retrouveront pas dans les calculs...
Les diamètres respectifs Terre, Lune étant de 12742 km et 3474 km (si elles étaient parfaitement rondes), un observateur (placé au mieux) à la surface terrestre se trouvera à 356536-12742/2-3474/2: soit 348 428 km du caillou Lunaire le plus proche.
 

En France, la distance ne parviendra pas à descendre en dessous de 351000 km mais en sera très proche.

En pratique, pour nous, la Lune sortant de l'horizon juste avant la tombée de la nuit, il sera trop tard pour battre les records.
La pleine Lune à 13H54 UTC et le périgée à 11H24 UTC offriront le spectacle et cette courte distance au fuseau horaire qui sera plus chanceux que nous.
 

 

Sortez quand même

En tous cas, je vous invite à suivre l'évenement en espérant une météo clémente, chaudement habillés, la Lune sera certainement très belle encore une fois.

Profitez aussi de cette occasion pour vous rapprocher des clubs locaux, certainement de sortie, qui vous permettront de l'observer dans d'excelentes conditions avec beaucoup d'explications en prime.